© 2019 par Clairmandarine Photography

Pour prendre rendez-vous

01 43 80 44 40

L'Institut de Victimologie, association loi 1901, a été fondé le 8 novembre 1994 par les Docteurs Aurore SABOURAUD SEGUIN et Gérard LOPEZ.

Les Fondateurs //

MISSION

 

L'action de l'Institut de Victimologie vise à promouvoir le traitement précoce et spécifique des victimes, à mettre en œuvre le travail en réseau entre les intervenants libéraux, hospitaliers et associatifs, et à susciter la création de lieux de soins spécifiquement adressés aux enfants et aux adultes victimes d'événements traumatiques.
Ces lieux devant être animés par des équipes pluridisciplinaires constituées de médecins et de psychologues spécialistes de ce travail.

POLE SANTE

 

En 1995, les Docteurs LOPEZ et SABOURAUD SEGUIN créent le Centre du Psychotrauma de l'Institut de Victimologie.
Le Centre du Psychotrauma est une unité de soins agréée spécialisée dans le traitement médico-psychologique des victimes d'agressions, de viols, de violences conjugales, de catastrophes, d'attentats, de prises d'otages, d'accidents et plus généralement d'événements traumatiques.
Il est géré par l'Institut de Victimologie, association loi 1901 conventionnée avec la sécurité sociale.
L'équipe se compose de psychiatres et de psychologues répartis en deux groupes :
- la consultation Adultes
- la consultation Enfants.

En 2018, plus de 12000 consultations ont été données par le Centre.

Au fil des années, l'Institut de Victimologie a également développer des consultations spécialisées en dehors du CPIV

POLE FORMATION / DEBRIEFING / RECHERCHE

 

Chaque année, des actions de formation sont réalisées auprès de nombreux partenaires (Conseil Généraux, Collectif féministe contre le viol, associations d'avocats, de médecins, de services de protection de l'enfance et d'aide aux victimes, police, gendarmerie...). Les responsables de l'Institut coordonnent les Diplômes Universitaires de Psychotraumatologie et de Victimologie à l'Université Paris 5.
L'Institut intervient régulièrement pour le suivi post-agression auprès de différentes entreprises (banques, distribution, transport...) et développe une activité de conseil et de formation sur les risques psychosociaux, la gestion de crise, et les violences en entreprise.
L'Institut de Victimologie assure également une activité de recherche. Son équipe publie chaque année et assure une veille scientifique dans le champ de la psychologie clinique.

LES INTERVENTIONS EXTERIEURES ET LES FORMATIONS  
Les demandes d’interventions portent la plupart du temps sur le thème du viol, des violences faites aux femmes, des violences dans le couple, des conséquences de ces violences sur les parents et les enfants qui en sont victimes.  

Plus de vingt interventions ont été réalisées en 2018 :

Bordeaux, Ecole de la Magistrature, intervention auprès des magistrats
Paris, Ville de Paris, formation à la prise en charge d’un événement traumatique auprès des personnels de la Ville de Paris 
Paris, Gynécologie sans Frontière
Paris, Centre Sèvres formation à la victimologie
Paris CNIDFF Intervention biannuelle.
CIDFF de Tarbes 
CIDFF des Vosges
SOS Inceste, Orvault 
Saint Denis, Maison des femmes
Plusieurs DPC pour l’Association Nationale des Formations Hospitalières
DPC pour le GEMA, Martinique. 
Malakoff, intervention sur le stress post-traumatique auprès des professionnels du centre de santé
Conférence sur les conséquences des violences conjugales à Niort, Paris, Malakoff et Rennes
Conférences sur les violences sexuelles ; avec l’Association France Victime Dordogne
Paris, Banque de France, 4 formations d’une journée auprès des personnels en charge de la gestion de crise
Seine St Denis, CIDFF, supervision de l’équipe, 
Seine St Denis, SOS Femmes, supervision des équipes
Nouvelle Calédonie, Formation « Violences Conjugales et intrafamiliales » 2 sessions de formation destinées à 40 professionnels confrontés à ces problématiques en Nouvelle Calédonie, à Nouméa du 12 novembre au 16 novembre, et du 19 au 21 novembre 2018 au 7 juillet 2018.
Tunisie : Intervention lors de la Journée de Médecine Légale et de Droit de Tunis et lors du Congrès sexologie inceste 
Tunisie : formation des équipes des cellules d’accompagnement psychologique de Tunis
Bruxelles Inceste : intervention sur l’inceste
AFTCC : cours sur le traitement du Trouble de Stress Post Traumatique à Paris, Tour et Aix les Bains
Par ailleurs, l’Institut de Victimologie coordonne et/ou participe également à des enseignements dans plusieurs universités en France, en Belgique et en Tunisie : 
A l’Université Panthéon-Assas Paris 2, il participe de l’enseignement de Victimologie à l’Institut de Criminologie 
A l’Université Paris Descartes Paris 5, 
il coordonne le DU de Psychotraumatologie et le DU de Victimologie, intervient au DU  « Violences faites aux femmes » 
il participe à l’enseignement à Sainte-Anne, sur  le psychotraumatisme et les traitements du TSPT par les TCC ; 
il participe également à l’élaboration de deux MOOC :"Agir contre les maltraitances vis-à-vis des enfants, l'affaire de tous" et « Violences faites aux femmes »

A Tours, Poitiers, et Angers, il participe à l’enseignement du DU de psychiatrie légale. 
A l’Université de Martinique, il intervient au DU de psychiatrie légale, victimologie et Criminologie
En Tunisie, il intervient dans les deux DU de Victimologie à Tunis et à Sfax 
En Belgique, il intervient régulièrement au sein du DU de Victimologie à Bruxelles

LES DEBRIEFINGS PSYCHOLOGIQUES

Après un évènement traumatisant, le recours au débriefing, permet d'expliquer les troubles initiaux et d'organiser une prise en charge médicale et sociale pour les personnes qui le nécessiteraient. 
Cette pratique permet une prise de conscience de la pleine normalité des émotions et des comportements de stress comme la tension émotionnelle, les crises de larmes, la déception, le désespoir, l'humiliation, la honte et les reviviscences. 
Le débriefing comporte quatre phases essentielles : 
accueillir et expliquer les réponses émotionnelles au stress traumatique,
informer sur les troubles post-traumatiques et le risque de leur évolution possible en trouble chronique. 
mettre les victimes en lien avec le réseau d’accompagnement social et judiciaire largement associatif,
offrir la possibilité d'une prise en charge thérapeutique possible au Centre du Psychotrauma. 
En effet, les participants qui le souhaitent peuvent continuer l’action thérapeutique en venant consulter individuellement à l’institut de Victimologie 
En 2018, l’équipe de l’institut a conduit une dizaine de débriefings auprès de la Banque Populaire, la CPAM.

 

LA RECHERCHE

Congrès, colloques et manifestations 
L’Institut de Victimologie a participé à un colloque sur les enjeux éthiques de l’expertise des enfants en 2018 à la demande de l’Académie Internationale d’Ethique, Médecine et Politiques Publiques

Recherche Action

Depuis 2008, le Département Enfants/Adolescents du Centre de Psychotrauma a mené, en partenariat avec l’Observatoire des Violences faites aux femmes de Seine St Denis plusieurs réflexions sur les nouvelles formes de parentalité.   
L’Institut de Victimologie a participé en 2018 à une Recherche Action sur les cyberviolences à la demande du centre Hubertine Aucler, au travers d’un enquête réalisée auprès d’une cohorte de 302 sujets
Les cyber violences conjugales peuvent prendre plusieurs formes visant à contrôler, dominer et/ou nuire à l’autre partenaire à travers des outils et des espaces numériques : cyber surveillance, cyber harcèlement, violences administratives ou économiques, violences sexuelles…
Les cyber violences constituent une nouvelle forme de violences spécifiques, comme un nouveau moyen de renforcer les stratégies des agresseurs en maintenant les victimes dans la peur à travers leur omniprésence et la possibilité de les humilier publiquement, ce qui renforce l’isolement des victimes et leur vulnérabilité.100% des femmes accompagnées en thérapie pour violences conjugales déclarent avoir été victimes de CVC et 85% des femmes lors d'un 1er accueil (UMJ).

La Ville de Paris, en partenariat avec la CPAM de Paris, a confié une Recherche Action à l’Institut de Victimologie. Cette Recherche Action a démarré en novembre 2018, et vise deux objectifs

Animer des consultations de psychotrauma assurées par des professionnels en victimologie, sous la coordination du psychiatre référent à destination prioritaire de quatre publics : les victimes directes et collatérales d’attentats ou catastrophes naturelles ; les femmes victimes de violences, violences sexuelles et/ou violences conjugales ; les personnes migrantes en grande précarité ; les enfants et adolescents suivis par l’ASE victimes de violences ou co-victimes de violences de couple. 
Renforcer la mise en réseau des professionnels médico-psychologiques et sociaux-éducatifs de Paris aux problématiques psychologiques et sociales des victimes de violences, et leur articulation avec les autres professionnels du champ judiciaire, social, de police… 

Les consultations sont organisées dans les centres de santé, les CPEF et les CMS gérés par la Ville de Paris : les centres de santé Edison (13ème), Marcadet (18ème) et Epée de Bois (5ème) , les CPEF Cavé (18ème), Curial (19ème) et Ridder (14ème)  et le CMS Belleville (20ème)

L'ADMINISTRATION DE L'INSTITUT

 

L'Institut est administré par une Directrice Administrative, Madame Martine LABARRE, et un Conseil d'Administration (CA) qui se réunit mensuellement.

 

Sont membres du CA :

  • PRESIDENT : Pr Louis JEHEL -  Psychiatre, Professeur des Universités, Praticien Hospitalier

  • DIRECTRICE GENERALE - TRESORIERE: Dr Aurore SABOURAUD SEGUIN - Psychiatre

  • PRESIDENT D'HONNEUR et MEMBRE : Dr Gérard LOPEZ - Psychiatre

  • SECRETAIRE GENERAL: Efrain GARCIA - ancien directeur du PHARE, Centre d'Accueil pour Femmes victimes de violences

  • Marie-France CASALIS - Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) 

  • Pierre LASSUS - directeur général honoraire de L'Union Française pour le Sauvetage de l'Enfance

  • Maryvonne CHAPALAIN - Commandant de Police honoraire

  • Agathe STARK - Psychologue, coordonnatrice des Psychologues à la Direction des Familles et de la Petite Enfance (PMI de Paris)

  • Dr Patrice LOUVILLE - Psychiatre, CHU de Paris (APHP), CH CORENTIN-CELTON - Hôpitaux Universitaires Paris Ouest

  • Alain BEAUPIN- Médecin, directeur du Centre National de Santé RICHERAND - CCAS

  • Annie GUILBERTEAU - directrice générale de la Fédération des CIDFF

L'EQUIPE DU CPIV

Les thérapeutes sont tous psychiatres ou psychologues cliniciens (DESS, M2 ou Doctorat) spécialisés dans les troubles psychotraumatiques pour adultes et/ou enfants, ayant un DU de Psychotrauma ou Victimologie . Ils exercent en tant que salariés du centre ou praticiens libéraux. Ils travaillent au Centre à temps partiel. 

En 2018, l’Institut a employé 26 salariés (médecins, psychologues et personnel administratif) et 2 psychothérapeutes rémunérés aux honoraires. Le total des ressources y compris les psychologues rémunérés aux honoraires représentait 12,24 ETP.